Plantes Aromatiques


  • Sans doute le condimentaire le plus connu: cette petite frileuse se cache sous terre l’hiver pour dormir et repointe le bout de son nez au printemps, lorsque les grosses gelées ne sont plus à craindre. Misez ses tendres feuilles au court du printemps et réservez-les au congélateur, elles s’y conserveront des mois.
    Vous pouvez la déguster sur du fromage blanc ou aromatiser vos salades et viandes… Elle passe partout!

    La ciboulette est une plante vivace.

  • Sa culture est plus aisée dans un sol meuble et léger. L’odeur peu agréable de ses feuilles le laisse un peu sur la « touche »  alors que ses graines une foi séchées embaument les plats et les sauces.
    Ajoutez-le au début de cuisson et vous m’en direz des nouvelles…

  • Sa forte saveur risque de faire de « l’ombre » aux autres arômates: à utiliser donc à petite dose dans vos bouquets garnis !
    Il aime les sols plutôt secs et préfère une situation abritée. Les maladies ne le touchent pas spécialement et la courgette adore sa compagnie qui en éloigne les pucerons.

  • La menthe marocaine assez semblable à la menthe verte mais possède des feuilles plus gauffrées.
    Son parfum est également plus prononcé.
    C’est la menthe la plus appréciée des thés du Moyen Orient et de l’Afrique du nord.
    Mais de grâce… Ces trois amies doivent être cultivées en pot , car elles sont des envahisseuses nées.
    A bon entendeur…
    Quoi qu’il en soit , elles sont à votre disposition dans notre rayon «Arômatiques».

  • La menthe poivrée est plus rustique et au parfum plus fort.
    Placez-en quelques brins dans votre armoire et les mites quitteront l’endroit.
    Un pot sur le rebord de la fenêtre et les moustiques ne passeront plus…

  • Si la menthe verte préfère les sols frais , sa cousine la menthe poivrée s’adapte en tous sols.
    La menthe verte contient des huiles essentielles qui stimulent la digestion.
    Elle est la compagne du chou, repoussant les avances de la « piéride », cette petite chenille que l’on préfère voir chez le voisin .

  • Si le basilic aime la chaleur il déteste le courant d’air.

    Pour cette raison, vous devrez le planter dans un endroit bien exposé 

    au pied d’un mur au sud ou bien dans un pot sur le rebord de la fenêtre. Sa saveur et son goût prononcé d’anis de muscade et de girofle

    est l'un des principaux éléments de la soupe au pistou. Nous vous en proposons deux variétés: le basilic Grand Vert et le Basilic Fin Vert de Marseille

  • Le Cerfeuil commun au parfum anisé se cultive au soleil comme à l’ombre. Hachez les feuilles et dispercez-les sur vos plats chauds au moment de servir.
    Essayez-le sur une côte de bœuf par exemple…
    Alors? Pas mal, non ?

  • Appelé aussi" Huître végétale" pour son goût iodé proche de celui de l'huître,

    c'est un plante rampante, d'une belle teinte bleutée.

    Sol  :   aime le sol léger, drainant et sableux.

    Distance de plantation ; 40 cm

    Récolte : de juin au gelées.

    Utilisation :En condiments , dans les  sauces ou plats de poissons.

  • Tout comme l’estragon, ses feuilles libèrent une odeur forte.
    Cet aromate est très utilisé dans la confection des pizzas qu’il parfume à merveille.
    Il ne faut cependant pas en abuser car sa forte personnalité peut jouer des tours au personnes sujètes à l’hypertension.

  • Le persil ami de nos ratatouilles d’été est très riche en vitamine A et C. La sève de ses feuilles fraîchement coupées calment les piqûres d’insectes.
    En culture, il craint les sols lourds.
    Le persil commun est plus parfumé que le persil frisé qui doit sa renommée aux plats qu’il décore si joliment . Le persil géant d'Italie est une amélioration du persil commun au même parfum prononcé.

    Plantez-les entre les pieds de tomates, vous les récolterez ensembles pour faire vos sauces et coulis d’hiver .

  • Comme la menthe poivrée, le romarin (à l’état sec) parfume vos armoires et repousse les mites. À cultiver dans un endroit bien ensoleillé et chaud car c’est le roi des frileux, le froid tenace de l’hiver a souvent raison de lui. Il faut donc le protéger avec soin pour le retrouver en pleine forme au printemps.
    Outre son utilisation culinaire bien connue dans notre bonne cuisine , il est aussi employé comme arbuste de décoration dans une rocaille bien exposée. Ses fleurs bleues embelliront votre jardin et son odeur fera fuir certains insectes indésirables .

  • Appelé aussi thym d'hiver ou thym officinal , il est l’incontournable de vos bouquets garnis. Effeuillez-le sur vos grillades et la terre s’arrête de tourner… vos sauces vous disent merci et son odeur puissante et agréable vous appelle à la gourmandise!

    Tout est bon dans le thym :
    infusez les fleurs et les feuilles: ce breuvage est efficace contre la toux et sa culture près des choux en éloigne les chenilles (pierides).


  • C’est une frileuse celle-là aussi, elle n’aime pas du tout les températures basse cette grande demoiselle… Je dis grande car elle peut atteindre 1.50m de haut.

    Elle n’est pas un élément décoratif extraordinaire mais on l’aime pour ses vertus médicales et culinaires.
    Sa bonne odeur de citron fait le bonheur des sauces et des viandes et l’infusion de ses feuilles soulage des maux de tête et des problèmes digestifs.
    Pressez une feuille entre vos doigts et vous comprendrez…